Avec les Frères Casquette, faut que ça balance !

Hip Hop, le morceau d’ouverture du nouvel album annonce la couleur. Ils ont la flamme Max et Sam Casquette, Cousin Bob et DJ Casque, l’homme des scratchs au dessus de son énorme Ghetto Blaster. Oui, Les Frères Casquette c’est du rap pour les kids mais surtout un vrai groupe, une énergie contagieuse et des MCs à la fois sensibles et drôles pour parler du quotidien des enfants et de leur rapport au monde des adultes. En seulement quelques années et déjà 3 albums, le succès du groupe d’Angers a permis à notre 4 agités du verbe de sillonner la France en mode tous terrains: de la MJC à des salles de concerts toujours plus grandes. L’arrivée de leur nouvel album finalement c’est un peu comme si on annonçait l’arrivée d’un nouveau Drake ou Kanye West. Comment ça j’exagère ? Avec des yeux d’enfant, on voit parfois les choses en un peu plus grand. Mais c’est cette spontanéité et cette douce folie qui font la force de ces 4 musiciens, nourris par le Hip Hop des années 90, celui du Wu Tang Clan, IAM ou NTM, la musique avec laquelle pas mal de parents ont également grandi. Si Aldebert réunit les foules avec ses chansons rock, Les Frères Casquette, eux, ont pris naturellement l’option flow, scratch et punchlines !

Rap, trap, électro avec une pincée de ragga ou de slam, le son du nouvel album secoue la pulpe avec une étonnante modernité. Avec « La vie devant nous » on passe par toutes les émotions tout en écoutant un vrai disque de rap. La production évoque autant les audaces d’Orelsan ou Lomepal que des classiques comme les Beastie Boys. C’est donc en secouant la tête que l’on se laisse porter par les textes percutants, poétiques ou tendres des Frères Casquette quand il s’agit d’évoquer l’arrivée d’un petit frère, le pote de classe un peu mytho ou la mort du chat. A chaque fois, il y a cet étrange sentiment de justesse. Sam, le porte parole du groupe, a travaillé comme animateur dans les Maisons de Quartier, le groupe participe aussi à des ateliers d’écriture dans les écoles, et ça s’entend. Les Frères Casquette jouent sur les sons efficaces du rap que les enfants adorent tout en faisant passer intelligemment des messages de tolérance ou de respect de l’environnement, sans oublier l’essentiel, l’importance de garder son âme d’enfant. Et oui, à cet âge là, ce serait trop bête de ne pas profiter du pouvoir de l’instant présent ! « La vie devant nous », le titre de ce nouvel album, c’est presque du Eckhart Tolle, ce qui se traduit en langage casquette par : Le futur c’est trop loin, le passé c’est usant, maintenant c’est trop bien, y a que le présent qu’est amusant !

Confirmation très vite en live avec la tournée de nos facétieux rappeurs humanistes !

Christophe Crénel