Allez hop, c’est l’heure du hip-hop !

Le Clash musical des générations a eu lieu. Le baby-boom du rap est en marche. Les enfants, sevrés de sons issus de la scène musicale urbaine de la fin du vingtième siècle, réclament leur ration de rimes riches, couchées sur rythmes rutilants… Alerte !

Appelés à la rescousse, Les Frères Casquette enfilent leur plus beau survêt, chaussent les gapettes et déboulent fissa, tel de vaillants messagers du rap et du RN’B auprès des jeunes générations biberonnées à la « Street Culture US», délivrant un hip-hop Français « toutes tailles » : à la fois XXL pour les petits, et XXS pour les plus grands.

Une joyeuse équipe se met alors en marche : Max et Sam Casquette (des jumeaux aussi différents dans leurs goûts vestimentaires et leurs caractères, que complémentaires dans l’action), Cousin Bob (un petit rigolo fasciné par le bling-bling américain) et le nouveau membre : DJ Casque (un voisin geek et timide, possesseur d’une mystérieuse platine magique) ! De plus, bien d’autres protagonistes viennent compléter ce joyeux graffiti : Tom Le Rom, Laurence et… vous-mêmes !

Fiers porte-étendards d’un style musical moderne, où l’Hexagone représente le deuxième marché rap mondial derrière nos cousins Américains, nos super-hérauts du flow préparent actuellement un nouvel album pour janvier 2014 (Yotanka/Musicast) qui promet de faire évoluer leur style inimitable vers un hiphop à la fois délicieusement fantaisiste et férocement fédérateur.

Sur scène, forts de leur longue expérience des concerts, et soutenus par Rock Ici Mômes, Les Trois Éléphants, Boule De Gomme, ou encore Molokids, Les Frères Casquette offrent a leur jeune public un véritable spectacle hip-hop participatif pour tous. Bariolé comme un tag de la 42è rue de New York City. Coloré par l’utilisation de véritables instruments live (afin d’agrémenter le rythme infernal des beats). Rappé sur des paroles sensées et sensibles aux considérations enfantines (allant de la tolérance envers les autres, jusqu’aux considérations écologiques).

En bref : Slam sous les visières : breakdance dans les chaumières ! Tout un programme…